RECHERCHE

Les activités de l’URFDEMIA se sont principalement développées en relation avec les problématiques rencontrées en situation de formation des enseignants et de gestion des programmes de formation. L’approche de travail privilégiée est collaborative dans une perspective de prise en charge par les populations locales du développement de l’éducation de leur jeunesse.

En collaboration avec les communautés, les membres de l’URFDEMIA approfondissent les problématiques éducatives qui émanent du milieu. La formation à l’enseignement, le curriculum scolaire et la langue constituent trois volets importants de la recherche. De fait, la langue ancestrale subit, au contact de l’anglais et du français, des détériorations importantes et menaçantes pour sa survie. C’est pour cette raison que les activités de recherche et de développement de l’Unité visent à soutenir le renforcement de l’inuktitut et de langues des Premières Nations.

Les travaux de l’URFDEMIA contribuent aux objectifs de l’axe éducation du (CIÉRA) depuis la création de ce dernier en 2003. La formation des enseignants, les questions linguistiques ainsi que la pratique des enseignants en tant qu’acteurs du curriculum scolaire bilingue constituent les principaux objets de recherche-développement en cours.

Les professeures Yvonne da Silveira et Gisèle Maheux, respectivement chercheure associée et chercheure émérite au CIÉRA, ont notamment agi à titre de cochercheures dans le projet d’Association de recherche université-communauté (ARUC) et du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) intitulé Yawenda : la revitalisation de la langue huronne-wendat (2007-2012) subventionné par le Conseil de la recherche en sciences humaines du Canada (CRSH). Le chercheur principal est Louis-Jacques Dorais, de l’Université Laval en partenariat avec la Direction d’école de Wendake et le Conseil en Éducation des Premières Nations (CEPN).

Nos partenaires de recherche

ciera  logo-crsh  ki                              logo-fqrsc

 

Fonds de recherche, société et culture Québec (FRQSC)

Équipe en développement de recherche et d’actions de collaboration en contexte éducatif autochtone (ÉDRACCÉA)

Titre de la subvention : Le développement de stratégies de travail communautaires et intercommunautaires: une réponse à un besoin exprimé par des communautés inuit du Nunavik

Lire la suite

Héctor Torres Cuevas, Segundo Enrique Quintriqueo Millán et Katerin Elizabeth Arias Ortega

Visite du Chili!

Le partenariat qui se poursuit entre l’URFDEMIA (UQAT) et l’Université Catholique de Temuco depuis 1997 et la récente collaboration avec le Département des Sciences  de l'éducation de l'Université de Bio Bio  permet un échange interculturel et interuniversitaire des plus enrichissant. Voici nos invités:

Héctor Torres Cuevas, professeur au Département des Sciences de l’éducation, Université de Bío-Bío.

Segundo Enrique Quintriqueo Millán, professeur au Département des Sciences de l’éducation, Université Catolique de Temuco (UCT).

Katerin Elizabeth Arias Ortega, étudiante du programme de doctorat en éducation à l’Université Catolique de Temuco (UCT).

Lire la suite

URSIQ - Un partage d'idées entre enseignants du Nunavik

Ursiq est un terme Inuktitut qui représente l’anneau qui relie le harnais des chiens au traineau. Auparavant, il était fabriqué à partir de peau de phoque et maintenant, il est fait de corde de nylon. Très résistant, il peut tirer de lourdes charges. Le site URSIQ permettra donc aux enseignants de tisser des liens à travers le Nunavik et de partager leurs idées entre eux afin de mener les élèves vers le succès.  

 

Lire la suite

Équipe en développement de recherche et d’actions de collaboration en contexte éducatif autochtone (ÉDRACCÉA)

Le développement de stratégies de travail communautaires et intercommunautaires: une réponse à un besoin exprimé par des communautés inuit du Nunavik

L'équipe proposée réunit 7 chercheurs, 3 collaborateurs-chercheurs et 5 collaboratrices des milieux de pratique impliqués dans des problématiques de l’éducation avec les Premiers Peuples des Amériques, notamment au Nunavik. Ce regroupement, riche d’une expérience et d’une expertise collaborative unique avec les communautés, souhaite systématiser sa structure de travail dans le but d’améliorer l’efficience et l’efficacité de ses activités de recherche, de développement et de collaboration en réponse aux besoins de scolarisation et de formation criants de ces communautés.

Lire la suite

FONDS DE RECHERCHE, SOCIÉTÉ ET CULTURE QUÉBEC (FRQSC)

test-Exploration de nouvelles pratiques d’enseignement pour favoriser le développement de la compétence à écrire d’élèves anicinapek, innus et cris du primaire

Exploration de nouvelles pratiques d’enseignement pour favoriser le développement de la compétence à écrire d’élèves anicinapek, innus et cris du primaire

Ce projet de recherche-action vise à explorer une pratique d’enseignement de l'écriture respectueuse des dynamiques culturelles et sociales autochtones.

Chercheure : Yvonne da Silveira (UQAT)

Co-chercheures : Glorya Pellerin, Gisèle Maheux, Aurélie Hot (UQAT), Mirela Moldoveanu, Christiane Blaser (U. Sherbrooke)

Partenaires de milieu de pratique : Liliana Maria Marca-Vadan, (CS du Littoral), Fode Diarra (CS Crie), Julie Mowatt et Marguerite Mowatt-Gaudreau, Comité d’éducation, Conseil de bande Abitibiwinni

2012-2015

Lire la suite

Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC)

Exploration de nouvelles pratiques d’enseignement pour favoriser le développement de la compétence à écrire d’élèves anicinapek et innus du primaire

Le bilinguisme langue maternelle - langue seconde et l’apprentissage scolaire en langue seconde font partie de la réalité quotidienne de nombreux élèves autochtones. Ceux-ci vivent ainsi une situation de développement bilingue et biculturelle en ayant surtout une connaissance orale de leur langue maternelle et en faisant les apprentissages scolaires essentiellement en langue seconde écrite. Cela représente une situation d’apprentissage complexe qui pose des défis dans le développement scolaire de ces élèves et dans la formation des enseignants. Or la plupart des recherches tentant d’expliquer la trajectoire scolaire des élèves autochtones ne tiennent compte de cette réalité.

Ce projet de recherche-action visait à contribuer au développement de la compétence à écrire en français langue d’enseignement d’élèves des écoles primaires de Pikogan (Abitibi-Témiscamingue) et d’Unamen Shipu (La Romaine) par l’expérimentation de pratiques d’écriture adaptées au contexte en exploitant le portfolio, et cela en partenariat avec des agents des milieux de pratique.

Lire la suite

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada

Projet de mise en place d’une approche d’accompagnement à la formation des enseignants Inuit par la vidéoconférence

Le projet de mise en place d’une approche d’accompagnement à la formation des enseignants inuit par la vidéoconférence s’insère dans les situations de formation dispensées par l’UQAT dans deux villages inuit du Nunavik, soit Puvirnituq et Ivujivik. Il propose de nouvelles solutions pour améliorer l’éducation postsecondaire inuit et la formation des maîtres grâce à une expérience de formation technopédagogique dans les milieux scolaires de ces communautés. Il met en place des outils novateurs afin d’optimiser la formation des enseignants inuit, en réponse au faible taux de diplomation des jeunes inuit et de ses conséquences sur le développement social et économique des communautés nordiques. L’objectif principal du projet est de créer un pôle d’expertise sur les questions de la formation dans les communautés du Nord.

Lire la suite